CONFERENCES

Les expéditions qu’ils ont réalisées au pôle Nord et au pôle Sud, et plus généralement dans les régions polaires, ont rendu Stéphanie et Jérémie particulièrement sensibles à l’immensité de ces régions et leur paradoxe – un sanctuaire où la nature révèle sa formidable puissance à ceux qui s’y aventurent et qui est pourtant si fragile. Le récit de leurs expéditions permet à Stéphanie et Jérémie de partager simplement cette sensibilité et de souligner l’importance de l’Antarctique et plus généralement des régions polaires pour le climat mondial.
Les conférences de Stéphanie et Jérémie sur l’Antarctique ont été labellisées COP21 par le Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie. Stéphanie et Jérémie ont notamment donné des conférences au Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, lors de la COY11 à Villepinte en novembre 2015 et lors de la COP21 au Bourget en décembre 2015.
COP21 Label

                                 

En outre, Stéphanie et Jérémie sont convaincus que (i) le partage de leurs expériences en milieu extrême peut également constituer un formidable outil pour les entreprises et organismes qui valorisent le sport comme vecteur de bien-être personnel et professionnel et de performance, et que (ii) les difficultés et obstacles qu’ils ont su surmonter pour atteindre leurs objectifs, et les clés qu’ils ont utilisées pour y parvenir, peuvent être riches d’enseignement pour le monde de l’entreprise.
L’expérience de chacun est le trésor de tous  I  Gérard de Nerval


Parce qu’ils font la différence !
Leur formation, à HEC notamment, et leur parcours professionnel en tant qu’avocats, leur donnent une véritable connaissance du monde de l’entreprise, ce qui permet à Stéphanie et Jérémie de puiser dans leur expérience de sportifs aventuriers les clés pour répondre à certaines problématiques des entreprises.
Les conférences sont sur-mesure et spécialement élaborées pour votre entreprise, autour d’un ou plusieurs thèmes mentionnés ci-dessous. Stéphanie et Jérémie sont domiciliés en région parisienne et peuvent vous rencontrer pour préparer leur intervention ou bien échanger par téléphone en amont.
Une exposition de tirages grand format de photographies prises durant l’expédition ACROSS ANTARCTICA peut être organisée dans vos locaux pendant la (ou les) semaine(s) qui précède(nt) ou qui suive(nt) la conférence.

Exposition virtuelle

Les conférences présentées par Stéphanie et/ou Jérémie leur permettent en outre de refinancer une partie de l’expédition ACROSS ANTARCTICA.

L’expérience de l’expédition appliquée au monde de l’entreprise
Dans le cadre de la préparation de leur traversée de l’Antarctique via le pôle Sud sur 2.045 kilomètres, Stéphanie et Jérémie ont bénéficié des conseils de personnes qui évoluent dans des domaines très différents – des sportifs de haut niveau, des entrepreneurs, etc. Stéphanie et Jérémie ont su trouver dans leurs témoignages des solutions à leurs propres problématiques. Les enseignements qu’ils en ont tirés ont sans aucun doute contribué à la réussite de l’expédition ACROSS ANTARCTICA.
Stéphanie et Jérémie sont convaincus de la nécessité de transmettre à leur tour leurs connaissances de ces petits détails qui font la différence et qui conduisent au succès.
Parce qu’il y a de nombreuses analogies entre l’univers de l’expédition et le monde de l’entreprise, parce que l’entreprise est une aventure en soi, parce qu’en cette période d’incertitude économique, il est intéressant de véhiculer des messages forts via le regard nouveau d’une personne extérieure à l’organisation, Stéphanie et Jérémie s’appuient sur leur expérience et notamment sur la préparation et la réalisation de l’expédition ACROSS ANTARCTICA pour apporter leur éclairage unique sur des thématiques essentielles pour le monde de l’entreprise.

Article rédigé par Stéphanie et Jérémie sur l’importance de la connaissance de soi en expédition et en entreprise

Stéphanie et Jérémie ont dû apprendre à oser, faire preuve d’audace et d’initiative, se lancer dans l’aventure pour monter et gérer un projet hors du commun.
Ils ont su se fixer des objectifs ambitieux.
Jérémie : Certains explorateurs ne nous donnaient pas plus de 10% de chance de succès. En effet, à titre de comparaison, seuls une cinquantaine d’aventuriers ont réussi à traverser l’Antarctique alors que des milliers d’alpinistes ont réussi l’ascension de l’Everest.
Ils ont su se motiver à maintes reprises malgré les nombreux obstacles financiers, administratifs, humains, logistiques qu’ils ont rencontrés durant la phase de préparation.
Ils ont dû gérer la pression et le stress résultant d’un calendrier très serré, que ce soit pendant la préparation mais aussi pendant l’expédition.
Stéphanie : La traversée devait nécessairement être terminée avant le départ du dernier avion de la saison qui quitte le continent Antarctique en partance pour le Chili, c’est-à-dire avant le 28 janvier. Notre expédition devait donc débuter le plus tôt possible dans la saison pour nous laisser le temps de finir la traversée. Nous avons malheureusement été déposés tardivement sur le lieu de départ de l’expédition à cause des mauvaises conditions météo qui empêchaient le Twin-Otter de voler plus tôt. A commencé ensuite une véritable course contre la montre ! 
Ils ont dû mettre en place une stratégie – qu’ils ont appelée la méthode du puzzle – pour atteindre leurs objectifs élevés.
Ils ont dû s’adapter au changement pour faire face aux multiples rebondissements avant et pendant l’expédition.
Jérémie : Afin de pouvoir partir, nous avons été contraints de modifier notre route à quelques semaines du départ pour limiter davantage encore les coûts de dépose car nous n’avions pas bouclé le budget. Nous avons aussi été obligés de nous adapter lorsque le prestataire qui devait nous préparer des rations alimentaires sur-mesure pour l’expédition nous a fait défaut à quelques jours du départ.
Stéphanie : Se lancer dans un tel défi nécessite de toute façon de sortir de sa zone de confort. Il ne faut pas avoir peur du changement et de l’avenir en général.
Ils ont dû faire preuve d’anticipation, se préparer minutieusement, afin d’évaluer les risques propres à la mise en place et à la réalisation d’une expédition polaire et ainsi pouvoir s’engager avec le maximum de sécurité.
Ils ont dû faire preuve de persévérance face aux obstacles qu’ils avaient anticipés mais aussi de dépassement de soi et d’improvisation face aux obstacles qu’ils n’avaient pas pu prévoir.
Jérémie : Il a fait -50°C pendant une dizaine de jours avant le pôle Sud, et nous avons progressé jusqu’au pôle avec un très fort vent de face. Je m’étais préparé physiquement, matériellement et psychologiquement à de telles conditions. Je m’étais aussi préparé à la casse matérielle – il a fallu faire preuve de sang froid lorsque notre tente s’est déchirée à 7 jours du pôle. Je ne m’attendais pas à ce que les 400 premiers kilomètres soient aussi chaotiques – des sastrugis partout qu’il était impossible de contourner et qui risquaient de mettre en péril notre réussite ! Je ne m’attendais pas non plus à avoir aussi faim.
Ils ont été amenés à prendre des décisions dans un milieu extrême.
StéphanieEn expédition, il faut savoir garder la tête sur les épaules pour pouvoir prendre les bonnes décisions rapidement, par exemple lorsqu’on se retrouve face à une immense crevasse de plusieurs kilomètres comme ce fut notre cas le 14ème jour d’expédition.
Ils ont fait preuve d’esprit d’équipe et de leadership.
Stéphanie : Nos responsabilités étaient importantes dans la mesure où 50 partenaires ont rejoint l’aventure et nous ont fait confiance et parce qu’un grand nombre de personnes et plusieurs écoles nous suivaient au jour le jour – nous ne pouvions pas les décevoir.
Ils se sont parfois trompés, ils ont dû affronter les échecs, et ont su rebondir.
Stéphanie : J’ai commis une erreur en proposant à un aventurier Norvégien que je ne connaissais pas suffisamment de profiter du Twin-Otter qui devait nous déposer sur le lieu de départ de l’expédition pour ensuite faire route ensemble et mettre en commun notre matériel. Je trouvais son CV intéressant – il avait réalisé une longue expédition et guidé des skieurs en Norvège et au Groenland. Après avoir été déposés sur le lieu de départ de l’expédition, il a alors rapidement émis le souhait de traverser seul, certainement pour devenir la seule personne au monde à réaliser cette traversée qui n’avait encore jamais été faite à ski. J’ai alors compris qu’il avait trompé ma confiance. Nous étions liés par du matériel commun et faire route chacun de son côté n’était alors plus une option. La seule façon pour lui de réaliser cette expédition seul était de nous contraindre à abandonner. Nous avons résisté – moi en particulier – à ses pressions quotidiennes – lesquelles ont cessé le jour où il a eu besoin de notre aide pour l’aider à soigner une gelure et faire face à des baisses de moral. Au-delà du défi physique, nous avons vécu une très grande aventure humaine dont nous pouvons tirer aujourd’hui de multiples enseignements.
Ils ont su trouver les clés qui conduisent à la performance et à la réussite. 


Et si vous faisiez du sport pour vivre et travailler mieux !
Stéphanie et Jérémie donnent également des conférences sur la manière dont le sport peut contribuer au bien-être, à l’efficacité et à l’intégration des salariés et donc à la performance des entreprises.
Du fait de leur activité, les cadres dirigeants sont un peu comme des sportifs de haut niveau ! Ils ne le savent pas toujours mais ils devraient adopter la même hygiène de vie que les sportifs de haut niveau pour mieux performer – alimentation, préparation, échauffement, respiration, sommeil, récupération. Parce qu’ils ont aussi une vie professionnelle très remplie, Stéphanie et Jérémie comprennent bien vos contraintes et peuvent aussi vous conseiller sur ces sujets pratiques !
Shoot for the moon. Even if you miss, you’ll land among the stars  I  Lee Brown

IMG_6363


Entreprendre, une passion ! 
Stéphanie et Jérémie se rendent régulièrement dans des grandes écoles afin de partager leur expérience de l’entreprenariat.
Il y a plus de courage que de talent dans la plupart des réussites  I  Félix Leclerc

 


Femme, sport et entreprise
Stéphanie intervient aussi en entreprises et auprès d’associations professionnelles féminines sur des sujets qui intéressent les femmes – tels que par exemple « entreprenariat au féminin », « la place des femmes en entreprise », ou « les femmes dans les secteurs à faible représentation féminine ».

Les clubs de sport
Stéphanie et Jérémie rencontrent également des sportifs professionnels et amateurs dans le cadre de leurs stages d’entraînement.

Récit d’expéditions
Stéphanie et Jérémie donnent enfin des conférences dans des écoles, des théâtres, des festivals pour partager le récit, les photographies et vidéos de leurs expéditions avec le plus grand nombre !

N’hésitez pas à contacter Stéphanie et Jérémie via le formulaire de contact si vous souhaitez obtenir des informations complémentaires.

CONTACT