J28 – Nos équipements


11 décembre 2014
S 87°22′ , O 82°15′
Distance vers le pôle: 27,5 km
T° : -25°C (ressentie : -45°C)

J28 – Nos équipements

Par Stéphanie et Jérémie
Pour affronter les conditions climatiques rigoureuses de l’Antarctique, nous avons affiné la liste de notre équipement avec des aventuriers ayant déjà accompli des expéditions polaires et nous avons testé ce qui nous convenait le mieux lors de précédentes expéditions. Même si tout n’est pas parfait, pour l’instant aucun problème majeur à déplorer.
Pour protéger la tête, nous portons deux bonnets – un en laine et un windstopper – puis la capuche de la veste Gore-Tex avec un rebord en fourrure que nous avons cousu afin de nous protéger mieux du vent. Lorsqu’il fait très froid, nous rajoutons une cagoule double couche en laine et polypropylène. Le visage est protégé par un masque de ski – important pour protéger les yeux du froid, du vent, et du soleil – et un tour de cou polaire pour Stéphanie et un masque en néoprène pour Jérémie – afin de protéger le nez et les joues de gelures. Nous mettons aussi parfois des pansements sur le nez et les joues pour les protéger davantage encore.
Nous portons en haut du corps une première couche en laine et polypropylène et une veste Gore-Tex. Lorsqu’il fait très froid, nous pouvons rajouter des couches : vestes polaire sous la veste Gore-Tex, veste en duvet sur la veste Gore-Tex.
Nous portons un pantalon première couche en polypropylène, pantalon seconde couche polaire et salopette (avec système drop-seat !). Vous vous demandez peut-être pourquoi sur les photos de notre page Facebook Runners to the Pole nous portons des jupes en duvet par-dessus notre salopette. Nous mettons ces jupes lorsqu’il y a du vent pour protéger nos cuisses – c’est l’une des parties du corps les plus exposées au risque de gelure avec les joues, le nez, les oreilles, les doigts et les pieds.
Nous portons enfin plusieurs paires de chaussettes qui ont fait leur preuve dans les milieux extrêmes, un kartank en laine, puis les bottes Alfa North Pole Extrême qui ont été utilisées quasiment sur toutes les expés en Antarctique. Nous mettons un sac plastique entre la deuxième paire de chaussettes et le kartank pour éviter que la transpiration éventuelle des pieds n’entre en contact avec les bottes et gèle ensuite ce qui accentuerait la sensation de froid.
Évidemment cet équipement n’est efficace que pour la pratique d’un effort physique intensif. Hors de question de rester statique ou de marcher avec un tel équipement – nous aurions beaucoup trop froid.
À suivre…

Vous pouvez également nous suivre en direct sur notre page Facebook Runners to the Pole

ACROSS ANTARCTICA 2014 SOUTIENT L’ASSOCIATION PETITS PRINCES.
Logo-petit-prince
AIDEZ-NOUS À RÉALISER UN RÊVE D’ENFANT CHAQUE JOUR DE L’EXPÉDITION EN PARTICIPANT – VIRTUELLEMENT – À L’EXPÉDITION.