J52 – Réponses aux questions des élèves du collège Jean Boucheron de Castillonnès (4)


4 janvier 2015
Distance : 41 km
T° : -22°C (ressentie: -33°C)

J52 – Réponses aux questions des élèves du collège Jean Boucheron de Castillonnès (4)

Par Stéphanie et Jérémie
L’expédition ACROSS ANTARCTICA 2014 est suivie notamment par les élèves de 6ème B et de 6ème C du collège Jean Boucheron de Castillonnès sous l’encadrement de leur professeur de géographie Monsieur Bruno Philippe. Leur travail en relation avec l’expédition est soutenu par le rectorat de Bordeaux, a été validé par l’IPR d’histoire-géographie et participe à un concours académique et national sur le changement climatique dont il a déjà passé les pré-sélections.
Voilà déjà quelques jours que nous répondons aux questions des élèves sur ce blog – cf les posts du J31, du J47 et du J50. Aujourd’hui, nous répondons à leurs questions concernant l’organisation de nos journées.
1. Les journées sont-elles calibrées toutes de la même façon ?
Oui, nous faisons toujours la même chose. Nous commençons nos journées en faisant de l’eau puis en prenant notre petit-déjeuner. Nous nous habillons ensuite, démontons la tente puis rangeons nos pulkas. Nous skions ensuite pendant 10 heures (actuellement – 8 heures en début d’expédition – parfois plus, par exemple 11 heures 30 de ski aujourd’hui), entrecoupées de pauses de 7 minutes. Le soir, nous montons la tente, faisons fondre de la glace, rechargeons les batteries grâce au panneau solaire, écrivons le texte du blog, écrivons notre journal de bord, prenons des mesures pour les lycéens,…etc.
2. Les journées ne commencent elles pas à être longues ou monotones ?
Non, elles sont au contraire trop courtes. Nous devons terminer notre traversée avant le 28 janvier, date du dernier Ilyushin de la saison en partance pour le Chili. Il faut donc que nous parcourions 35 kilomètres par jour en moyenne jusqu’à la fin – c’est un gros challenge. Nous avons donc constamment le sentiment d’urgence, d’efficacité et de rapidité. D’autant plus qu’au-delà du défi sportif, nous avons pour objectif de rapporter des images vidéos, monter des expositions photos, et prendre des mesures pour des partenariats pédagogiques. Les pauses durent 7 minutes et pas plus – si nous n’avons pas eu le temps de faire quelque chose, nous attendons la pause suivante. Nos journées sont chronométrées du matin au soir.
Aujourd’hui par exemple, nous avons skié 11 h 30 de sorte que nous écrivons ce post à 00 h 50 et nous levons demain à 6 h pour une interview radio à 6 h 30 et le début de notre journée de ski à 8 h.
Si nous pouvions terminer notre traversée fin février, nous pourrions skier moins vite, skier moins longtemps, être dans la tente plus tôt le soir, prendre des photos de sastrugis à côté desquels nous passons en skiant, etc. Dans ce cas, peut-être pourrions nous commencer à trouver le temps long.
3. Combien de temps faut-il pour installer la tente le soir ?
5 minutes pour monter la tente. En 20 minutes, la tente est montée et protégée du vent, les skis sont nettoyés (peaux et fixations), les affaires sont sorties des pulkas, l’intérieur de la tente est aménagé, le réchaud fonctionne et la glace commence à fondre, le panneau solaire est installé, les vêtements sont étendus prêts à sécher.
4. Combien de temps faut-il pour préparer à dîner ?
Il faut 30 minutes pour avoir de l’eau chaude. Une fois que nous réhydratons les lyophilisés, il faut attendre 5 minutes pour pouvoir les consommer.
5. Combien de temps vous faut-il pour rédiger le carnet de bord?
5 à 10 minutes.
6. Combien vous reste-t’il de jours de repos ?
Nous prendrons peut-être une demi-journée ou 24 h de repos lors du dernier ravitaillement que nous devrions atteindre le 12 janvier et qui se trouve à 580 kilomètres de l’arrivée. Ceci étant, tout dépend de notre progression – si nous l’atteignons après le 12 janvier, nous ne prendrions alors pas de jour de repos.
7. Combien d’heures de détente vous accordez-vous avant de dormir ?
Nous n’avons aucun temps morts. Nous avons beaucoup de choses à faire le soir – tourner des séquences du film, écrire le texte du blog, écrire le carnet de bord, manger, faire de l’eau, soigner nos blessures, etc. Il n’y a que durant les 3 jours de repos que nous avons pris que nous nous sommes accordés un peu de temps pour lire ou écouter de la musique.
À suivre…

Vous pouvez également nous suivre en direct sur notre page Facebook Runners to the Pole

ACROSS ANTARCTICA 2014 SOUTIENT L’ASSOCIATION PETITS PRINCES.
Logo-petit-prince
AIDEZ-NOUS À RÉALISER UN RÊVE D’ENFANT CHAQUE JOUR DE L’EXPÉDITION EN PARTICIPANT – VIRTUELLEMENT – À L’EXPÉDITION.