Ultra-trail


Stéphanie et Jérémie pratiquent le trail et l’ultra-trail depuis quelques années.
Pour le plaisir de courir en montagne.
Pour le plaisir de faire corps avec la nature, en silence, pendant des heures.
Pour voir le jour qui se lève et courir encore…
Stéphanie et Jérémie vivent à Paris.  C’est donc là qu’ils s’entraînent le plus souvent, dans les rues ou bien à Vincennes ; pas idéal donc pour préparer les courses de trails !  Leurs deux terrains de jeu favoris sont en province, le premier le long de la côte sauvage du Croisic jusqu’à Pornichet et le second en Savoie lorsqu’ils ont la chance de pouvoir s’y rendre.
Stéphanie et Jérémie participent aux courses de trail principalement par plaisir et passion – rarement pour la performance et le chrono car ils conjuguent leur pratique du sport avec une vie professionnelle très remplie et la préparation et la réalisation d’expéditions polaires.
Leurs courses préférées : le Grand Raid du Morbihan (177 kms) et le marathon du pôle Nord (trail blanc de 42,195 kms).
Mais aussi : la Saintélyon (72 kms, 1.800 mD+), l’Eco-trail de Paris (80 kms, 1.500 mD+), le Grand Trail du Sancy (60 kms, 3.350 mD+), la 6000 D (63 kms, 4.000 mD+), etc.
Et pourquoi pas ? Une course à l’étranger, à étapes comme le Marathon des Sables, non-stop comme le TREG ou ultra parmi les ultras comme le Tor des Géants (330 kms, 24.000 mD+).
Le trail en un mot : introspection (Stéphanie) – évasion (Jérémie)
Vos jambes ne vous lâchent pas, c’est votre tête qui vous lâche. Continuez. I Jilian Michaels